Model.ShowBackToRefferer = false
Signatures électroniques en Europe : Comprendre les exigences légales concernant la preuve d’intention.

Depuis plus de 25 ans, AIIM prône la diminution du recours au papier dans les entreprises, avec pour motivation initiale le gain d’espace et la simplification de la récupération des dossiers. Cependant, ces dix dernières années, l’objectif de la suppression du papier dans les processus métier a changé : il s’agit désormais d’améliorer la productivité, l’accessibilité et la conformité. Bien qu’il soit largement admis que la diminution, voire la suppression, du recours au papier fasse partie des meilleures pratiques à appliquer, un véritable fossé s’est creusé entre les meilleurs élèves et les derniers de la classe. D’un côté, des piles de feuilles de papier, des sacs postaux, des camionnettes de livraison, des entrepôts remplis de cartons et des processus basés sur des formulaires. De l’autre, des bureaux nets, la capture mobile, des archives électroniques et des workflows automatisés.

Dans ce rapport, nous analysons en profondeur la consommation de papier dans les bureaux, les obstacles à sa suppression, la tendance d’adoption des salles de courrier numériques et de la capture multicanale, ainsi que le recours croissant aux solutions mobiles et en mode Cloud. Avant tout, nous étudions les progrès en faveur de la dématérialisation des processus, ainsi que les facteurs déclencheurs, les processus décisionnels, les problématiques, les avantages et le retour sur investissement qui caractérisent cette démarche.

Télécharger gratuitement ce rapport maintenant.

Merci de remplir le formulaire ci-dessous.
Tous les champs sont obligatoires.

En renvoyant ce formulaire, vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Kofax.*