Veuillez essayer un autre navigateur

Vous utilisez un navigateur obsolète qui n'est pas compatible avec le contenu de notre site Web. Pour une expérience visuelle optimale, veuillez passer à Microsoft Edge ou consulter notre site sur un autre navigateur.

Si vous choisissez de continuer à utiliser ce navigateur, le contenu et les fonctionnalités seront limités.

Communiqué de presse

L'automatisation intelligente sera le moteur de la reprise post-pandémie

Les 10 principales prédictions de Kofax pour 2022

Paris, le 9 décembre 2021 - Kofax®, l'un des principaux fournisseurs de logiciels d'automatisation intelligente pour la transformation numérique des flux de travail, a dévoilé aujourd'hui ses 10 principales prédictions pour 2022, alors que les entreprises affrontent les nouveaux défis qui se sont accélérés, et dans certains cas, ont été causés par la pandémie mondiale.

"Au moment où l'économie mondiale peine à se remettre de la pandémie, les entreprises recherchent la résilience et le retour à la stabilité et à la croissance, le secteur de l'automatisation est désormais perçu sous un nouveau jour. Le télétravail et le travail hybride sont là pour durer, créant de nouveaux obstacles en matière d'efficacité, de collaboration et de sécurité des données", explique Adam Field, Senior Vice President of Technology Strategy and Experience chez Kofax. "Ce nouveau schéma de travail a influé positivement sur la productivité et a fait baisser le niveau de stress et l'épuisement chez les collaborateurs désormais les organisations ont plus d'offres d'emploi que de personnes pour les occuper. C’est pourquoi, à l’approche de 2022, il est temps d'examiner comment les entreprises agiles peaufinent leurs modèles opérationnels et leurs processus métier - menant à la reprise et à la croissance en 2022 et au-delà."

Voici les 10 prédictions de Kofax en matière d'automatisation intelligente pour 2022 :

1. L'automatisation ne supprimera pas les emplois ! Le mythe de l'automatisation qui prend la place des employés va enfin être brisé. Les opportunités d'emploi sont présentes partout, et parallèlement, l'automatisation est plus répandue que jamais. La technologie ne prend pas le dessus. Au contraire, elle améliore l'expérience des collaborateurs. En effet, l'automatisation peut éliminer la plupart des tâches routinières, créant ainsi de nouvelles opportunités pour les collaborateurs d'accomplir des missions plus intéressantes pour eux et à plus forte valeur ajoutée. Toutefois, le personnel doit posséder les compétences nécessaires pour saisir ces opportunités, et les employeurs devront mettre en place des moyens pour y parvenir.

2. L'IA se généralisera au profit de l'automatisation nouvelle génération. Les entreprises atteindront un niveau d'automatisation plus élevé grâce à la puissance de l'intelligence artificielle intégrée et à ses fonctionnalités avancées favorisant la prise de décision. L'automatisation des processus alimentée par l'IA peut prendre des décisions pragmatiques qui nécessitaient auparavant une intervention humaine. Ces responsabilités étant désormais automatisées, les employés peuvent aller au-delà de simples décisions opérationnelles et faire preuve de plus de persévérance dans l'accomplissement de tâches à forte valeur ajoutée.

3. Le secteur de la supply chain investira massivement dans l’automatisation. Sous la pression des aléas de la pandémie, des entreprises spécialisées dans la distribution, comme Walmart et Amazon, créent ou acquièrent des nouveaux services de livraison de A à Z. Elles auront donc tout intérêt à avoir une vue d'ensemble de l’ensemble des étapes des canaux de distribution, de la chaîne d’approvisionnement jusqu’à la livraison finale. Elles devront également être en mesure de faire remonter les informations en temps réel et de rassembler des effectifs travaillant à distance - très rapidement, tout en modifiant leurs tâches à la volée. Dans un avenir prévisible, il est probable que ces grandes entreprises investiront dans des technologies permettant de créer des opérations internes.

4. La dextérité numérique sera utilisée pour restaurer les fondations de l'entreprise. Souvent, les prévisions annuelles introduisent une nouvelle technologie comme étant la grande nouveauté. Sauf que l'année prochaine, il n'y aura pas de technologie marquante car de nombreuses entreprises utilisent déjà un large éventail de solutions d'automatisation regroupées au sein d'une plateforme centralisée et accessibles aux utilisateurs métier comme aux développeurs professionnels. On peut s'attendre à ce que les entreprises étendent cette nouvelle dextérité numérique à l'ensemble de l’organisation, chacune créant sa propre grande innovation en interne.

5. L'automatisation favorisera la convergence organisationnelle. La convergence des technologies d'automatisation s'est accompagnée d'un regroupement des activités opérationnelles. Une plate-forme d'automatisation intelligente combine de nombreuses technologies qui produisent des effets boule de neige au sein de l'entreprise. Différentes fonctions opérationnelles peuvent désormais être fusionnées, et les entreprises reconsidèrent la répartition des responsabilités. Afin de réduire la paperasse et d'améliorer la rapidité d'exécution, les fonctions autrefois silotées sont désormais réorganisées au sein d'un service d'automatisation.

6. Maîtriser les données non structurées permettra de rester dans la course. Les organisations continuent d'être bombardées de données non structurées. Elles contiennent des informations très précieuses pour l'entreprise, à condition qu'elles puissent être exploitées. Les données de chaque entreprise sont uniques, et la capacité à tirer parti de ces informations non structurées permettra d'obtenir des renseignements nouveaux et exploitables. Le traitement intelligent des documents aidera les entreprises à maîtriser leurs données non structurées et à accroître leur compétitivité.

7. Le "Cloud" ouvrira de nouvelles voies pour répondre aux besoins en matière d’impression et de productivité. Le personnel travaillant à distance est devenu une réalité et un avantage pour les entreprises. La productivité reste une priorité pour les entreprises, et ces dernières devront privilégier l’expérience client digitale plutôt que l’expérience client physique. Ce nouveau paradigme va accélérer le besoin en outils numériques qui favorisent la productivité. Concernant la gestion des impressions, de plus en plus d'entreprises transféreront une grande partie de leurs activités d'impression des périphériques individuels vers des serveurs hébergés dans le cloud.

8. Nous aurons plus facilement la main sur le traitement des données. En matière de protection des données, le pouvoir est de nouveau entre les mains des citoyens, grâce notamment à la maturité de réglementations telles que la RGPD. Les consommateurs choisissent les informations qu’ils souhaitent partager et, surtout, jouissent d’une visibilité précise sur les données les concernant.

Il suffit par exemple de penser à certaines mesures prises par Apple pour permettre à ses clients de contrôler le parcours de leurs données. Ce contrôle rassurera les consommateurs et les incitera à partager des données précieusement sélectionnées plutôt qu'aucune, ce qui permettra aux organisations de fournir des services personnalisés tout en étant respectueuses des réglementations en vigueur.

9. La blockchain s’ouvrira aux nouveaux usages. L'utilisation actuelle la plus remarquable de la technologie blockchain est la crypto-monnaie et le bitcoin. L'année 2021 a vu l'explosion des tokens non fongibles (NFT) où les gens dépensaient des sommes astronomiques pour tenter d’accaparer des GIFs pixelisés créés par des artistes inconnus. Cependant, les « ledgers » c’est-à-dire les registres partagés et les blockchains connaissent une accélération au-delà des crypto-monnaies et des GIFs pixellisés. Il existe par ailleurs des cas d'utilisation prometteurs qui commenceront à s'imposer dans les années à venir, comme le partage sécurisé d'informations médicales, les droits de propriété intellectuelle et la sécurité des contenus originaux.

10. Nous allons plonger dans la réalité mixte. Les technologies de réalité mixte continueront à devenir plus viables et plus abordables et se mettront au service de l’amélioration de la collaboration dans un environnement de travail hybride. Nous avons plongé dans les eaux de la réalité virtuelle lorsque la pandémie a frappé, mais ces expériences étaient plutôt bizarres et inconfortables. Ce ne sera plus le cas en 2022. Préparons-nous à plonger plus profondément dans la réalité mixte. Grâce à une technologie immersive, un nouveau monde mêlant le réel et le virtuel est donc créé. La Réalité Mixte proposera un espace virtuel de collaboration où nous retrouverons nos collègues sous forme d’avatars pour discuter, apprendre et nous former même si nous sommes à des centaines de kilomètres les uns des autres.

A propos de Kofax :

Kofax permet aux entreprises d’entrer dans le futur du travail dès maintenant (Work Like Tomorrow). La plate-forme d’automatisation intelligente et les solutions logicielles Kofax contribuent à la transformation digitale des processus métier impliquant un grand nombre de documents. Grâce à la combinaison des fonctionnalités d'orchestration des processus, de capture cognitive, de RPA (Automatisation robotisée des processus), de gestion des impressions, d'analyse et de mobilité, les clients gagnent en agilité et en résilience. Ils s’octroient un avantage concurrentiel, augmentent leur croissance et la rentabilité, tout en atténuant les risques de non-conformité. Pour plus d'informations, visitez le site kofaxfrance.fr.

Contact presse :  

Amanda Ingalls
Public Relations Director
MediaRelations@kofax.com

cta banner

Prêt à Commencer ?

Adoptez dès aujourd'hui une démarche Work Like Tomorrow™.